Questions fréquemment posées
Frequently Asked Questions
1.I wish to make a gift order; Will the invoice be inserted in the package?
No, the invoice is always sent via e-mail to the address entered in your account.
2.How is maple syrup classified?
In Canada, maple syrup was divided into five different categories, i.e. extra-clear, clear, medium, amber and dark. The principal criterion for classification is the colour, expressed as a percentage of translucence. In December 2016, a new system, in line with American classification, was implemented.   EXTRA CLEAR = GOLDEN - DELICATE TASTE CLEAR = AMBER - RICH TASTE MEDIUM AND AMBER = DARK - ROBUST TASTE DARK AND VERY DARK = VERY DARK - STRONG TASTE
3.Is all maple syrup production organic?
Approximately 20% of maple syrup produced in Québec is certified organic, under the Act respecting reserved designations and reclamation terms (L.R.Q., chapter A-20.02). The purpose of this legislation is to regulate the recognition of designations which are attributed to agricultural and food products as an attestation (by way of a specification) of their mode of production, their region of production and their specificity. Biological standards include the development of the maple grove, plant diversity, fertilization, pest control, scoring, and maple water collection and processing. They are respected by maple syrup producers, from a set of standards, at all stages of the manufacture of maple syrup, from the maintenance and development of the sugar bush to the collection, Storage and processing of maple water, cleaning of equipment, storage of the finished product and its transformation into derivatives. * Source http://www.siropderable.ca  
4.How do I get an invoice following my order?
The invoice is sent to you directly in your mailbox.
5.How do I track my order?
Your tracking number is communicated to you by e-mail. So, you can follow your parcel on to the site of the sender.
6.What is birch syrup ?
A NECTAR PRODUCED IN VERY SMALL QUANTITIES, WHICH MUST UNDOUBTEDLY HAVE BEEN THE BALSAMIC VINEGAR OF THE NATIVE AMERICANS IN THE PAST! The birch (Yellow Birch), emblem of Quebec is a tree which is mainly found in mature, centuries-old Quebecois forests. Unique and rare, birch syrup is a natural syrup produced from the sap harvested in Spring. After a long, delicate process of concentration of the sugars with heat, it takes 160 litres birch sap to produce a single litre of birch syrup. Rare and sought-after, birch syrup (bouleau jaune / yellow birch) is never to be confused with birch syrup (bouleau blanc / white birch), a more common and much less complex syrup. The white birch and the yellow birch are two quite different trees.   Confusion between white birch syrup and yellow birch syrup obviously comes from the names of the trees. In Quebec, the yellow birch is also known as the “merisier”. In the forest, the two trees do not look alike. The yellow birch is a big tree which is mainly found in mature, centuries-old forests, while the white birch mainly grows in transitional forests. The bark of the white birch is white, as the name suggests, while that of the yellow birch is golden and changes over the years. On the young tree the bark is smooth, becoming rougher and darker as it ages. It is also said to have many properties and virtues as a result of its beneficial elements: vitamins, minerals, amino acids, proteins. This syrup is a pure nectar, and very fashionable in the kitchens of the great chefs, where birch syrup (yellow birch) stands out because of its unique and delicious taste and its versatility. It can be used instead of very aged balsamic vinegar. A perfect balance of acidity and sugar, it is embracing, rich and unctuous. It can be used in any dish, from starter to dessert via the main course, side-dishes, and even cocktails. With its strong flavour, a little is enough to set off an intense explosion of flavours, which makes this an accessible and rare luxury product. YIELD: 1 litre of birch syrup = 160 litres of birch sap - Érablière Escuminac is one of the only producers of organic birch syrup in Canada.
7.How maple syrup is made?
Maple products from Québec come from a single ingredient: the sap of maple trees. The flow of sap is a natural phenomenon, unique to North America. It occurs each spring when daytime and nighttime temperatures alternate above and below freezing. Québec maple producers collect the sap, and take it to the sugar shack for evaporation and processing into maple products. It’s a complex process that demands knowledge and precision. In summertime, maple trees produce sugar through photosynthesis. Sugar allows the trees’ cells to breathe, promotes growth, and accumulates starch in the roots. In the spring, the alternating freeze/thaw cycle between night and day promotes the flow of maple sap. At night, the cold freezes the tree’s branches, causing the gasses in their fibres to contract. The sap also freezes but, contrary to the gas, it expands in the tree fibres. All night, the water absorbed by the roots rises up through the trunk and, as it does so, distributes the sugar reserves. When the sun comes up, the temperature rises and the tree branches thaw. The daytime warmth returns the sap to liquid state and the gas in the tree fibres expands again. This creates pressure and the sugary sap is pushed through the trunk. And this is how sap flows through the maple tree.   Traditionally, maple sap in Québec was collected in pails hung on the trees. The maple producer would pour the maple water that dripped out into larger containers and drive them back to the sugar shack. It’s a lot different today. For the most part, maple water is gathered through a system of tubing attached to the trees by small nicks. The tubes connect to larger conveyance tubes that carry the maple water, by gravity or pumping, to the sugar shack. The maple water comes to huge stainless steel containers and sent to a reverse osmosis unit or directly to the evaporator, before being set to boil and become maple syrup. It takes an average of 40 litres of maple water to make 1 litre of syrup. Reverse osmosis (RO) is a technology that concentrates sugar in the sap, helping to increase it, for example, from 3% to 20%. This step reduces heating costs and the environmental impact of boiling. Maple water becomes maple syrup when it reaches 66 degrees Brix or a sugar concentration level of 66%. . * Source http://www.siropderable.ca
8.What happens if the recipient of my order is absent when the parcel is presented by the postman?
In case of absence or inability to deliver your parcel, your postman will file a notice of is passage mentioning the date and the address of the post office where you will be able to withdraw your parcel on presentation of ID.
9.How to store maple syrup?
A can or bottle of maple syrup, as long as it is sealed and maintained at an adequate temperature, can be preserved for a very long period or even several years. It can be kept at room temperature, just like any other can. However, once opened, it is strongly recommended to transfer maple syrup to a plastic or glass container and store in the refrigerator to slow down the evaporation effect. The freezer is ideal for long storage periods. (6 months to one year easily) This is because maple syrup is defined by its sugar density, 66 degrees Brix. At 66 degrees Brix, the maple syrup is saturated with sugar and if, for one reason or another, the water evaporates, the sugar density increases. In fact, as soon as a can of maple syrup is opened, the evaporation process starts automatically, increasing the concentration of sugar and causing the excess sugar to crystallize. It should be noted that the light-colored syrup harvested at the beginning of the season is more likely to crystallize because of its high concentration of sucrose. The slightly darker syrup, on the other hand, contains more fructose. It is therefore less likely to crystallize because of its lower dissolving power. Sucrose is more sensitive to the variation effects of Brix degrees. The glass maple syrup bottle keeps at room temperature. It has the same conservation process as canning. However, it is not recommended to expose it to light. It is also not recommended to put the glass bottle in the freezer. As long as the can is sealed and maintained at an adequate temperature, it is not necessary to freeze the product. In the refrigerator, the product can be kept for a few months (from three to six months). However, the freezer is ideal for long storage periods (at least one year). In theory, maple syrup does not freeze, conditionally that it has a good Brix density (66%). * Brix degree is the weight in grams of dry matter contained in 100 grams of a solution in distilled water. * Source http://www.siropderable.ca
10.What are the shipping option?
Escuminac works with La Poste (in France), Colissimo (Europe) and Canada Post.
11.Is the payment secure?
Yes, payment by credit card (CB) is secured. Our transactional site IS HIGHLY SECURE and meets the highest standards. Our payment modules are managed by Crédit Mutuel (PCI DSS certified), in Europe and by Caisse Desjardins for america We guarantee maximum security thanks to the most advanced encryption solution on the market. In fact, by clicking on the credit card of your choice, you are directed to the secure payment site of Crédit Mutuel or Desjardins. Your information will be transmitted encrypted to our partner financial institution. The amount of the transaction is debited on the day of shipment of the customer's order. In any case, the amount of the transaction will be automatically debited 5 days at the latest after the order has been placed by the customer. For more information on the secure payment of Crédit Mutuel, the client can obtain information at the following Internet address: https://www.creditmutuel.fr and for the secure payment of the Caisse Desjardins, the client can inquire at the following Internet address: https://www.desjardins.com
12.Consumption
Maple syrup contains a natural sugar originating from the sugar maple (Acer saccharum). It can replace refined sugar in almost any culinary preparation. It is important to know that maple syrup is a rare product, less calorific than honey or other natural sugars, and containing polyphenols and mineral elements. It can be used to sweeten: Cereals, yogurt, fresh fruit. It can be used in tarts, gateaux, muffins and on crêpes and waffles, of course, but also in ice-cream, sorbet, granita, frozen yogurt, etc. You can even liven up a choucroute by cooking it in dry white wine with a dash of maple syrup. Halfway through cooking, you can glaze a roast duck or chicken, or drizzle a grilled or oven-cooked fish with a sauce made with butter, maple syrup, Dijon mustard, perked up with fresh dill. You could also mix equal parts of maple syrup and horseradish, coat a chicken leg or breast with it and cook it under the grill, basting it several times with the cooking liquid. Grilled grapefruit: halve the grapefruit and coat the surface with maple syrup with a little butter, powder with cinnamon and raisins and grill for two to four minutes. Glaze a squash with maple syrup, or cook little turnips, carrots or beetroot in a mixture of chicken stock and maple syrup until tender and well glazed. Put it in beans and ham. It also makes an excellent vinaigrette. Dipping sauce: it is traditional, in the sugar season, to dip pieces of bread in very hot syrup. French toast: soak slices of spelt or Khorasan wheat bread in a mixture of beaten eggs, cream and maple syrup and cook them in a frying pan. Poached fruit: place peeled apples or pears in an oven dish, half cover them with white wine with a dash of maple syrup, add spices of your choice (ginger, cardamom, nutmeg, cloves, cinnamon), cover with tinfoil and cook in the oven at 200°C (390°F). See the aromatic trails and chemical harmony developed by François Chartier, Creator of Harmonies – www.francoischartier.ca *source http://www.passeportsante.net
13.Properties and virtues of Maple syrup
MAPLE SYRUP CONTAINS 5 TIMES MORE POLYPHENOLS THAN HONEY. A study by the University of Laval published last autumn shows that maple syrup contains around five times more polyphenols than honey, corn syrup or brown rice syrup. Polyphenols are antioxidants which help to reduce the risk of type 2 diabetes, obesity and cardiovascular disease. Although the study was carried out on animals, its results confirm those of other work showing that maple syrup contains around fifty elements which are beneficial to health.   The study on the nutraceutical potential of maple syrup and the discovery in the sap and the syrup, of chemicals with beneficial properties for health have been proven in recent areas of research. Recent data indicates the presence in maple sap of phenolic composites and flavonoids. Some of these compounds are recognised to have a powerful antioxidant effect. Phenolic compounds are also recognised as having organoleptic properties. Phenolic compounds. Analysis and identification of phenolic compounds and flavonoids in maple sap and syrup were carried out by a team of researchers from McGill University. In the extracts analysed, they found compounds such as catechin, p-coumaric acid as well as flavonol derivatives. The results showed a slight increase in the level of phenolic compounds during the flow season. Certain compounds identified have antioxidant properties. A recent study published in 2002 has just confirmed this. In this study, the anti-mutagenic power of maple products was also evaluated. The results show clearly that, in lab conditions, phenolic compounds extracted from maple sap and syrup have an antioxidant activity as well as an anti-mutagenic potential. These effects vary during the flow season. The antioxidant activity of phenolic compounds extracted from maple syrup is at its highest in the mid-season and is not linked to the total amount of compounds found in the extract. As for the anti-mutagenic potential, the results demonstrate that this effect depends on the chemical under study. It would seem that the anti-mutagenic activity of certain compounds in maple syrup have superior value to that of the same compounds in the sap. This could be attributed to new anti-mutagenic compounds formed while processing the sap into syrup. As with the antioxidant activity, anti-mutagenic potential may vary over the harvest period.
14.Maple syrup, Source of minerals?
Minerals are important in our bodies, as a continued supply of them is needed for children to grow, for adults to maintain a healthy weight, for reproduction and they also play a part in metabolic processes. On average, maple syrup contains 35 and 21 mg/tbsp of potassium and calcium respectively. The syrup also contains traces of iron, phosphorus, manganese and magnesium. The following table shows the percentage of our daily mineral and vitamin requirements that 60ml of maple syrup can provide. Maple syrup is an excellent source of manganese. The manganese acts as a co-factor of several enzymes which facilitate a dozen different metabolic processes. It is also involved in protection against the damage caused by free radicals. Manganese may be a small mineral, but it bestows considerable health benefits! Indeed, manganese facilitates absorption of carbohydrates and protein in food. It also contributes to solidity and health of bones. Experts recommend that manganese is ingested as part of your normal diet rather than in supplements. A single teaspoon of maple syrup provides 15% of the recommended daily dose of this important nutritive element. Zinc.
Maple syrup is a source of zinc. Zinc is involved in immune responses, the fabrication of genetic material, the sense of taste, scarring and foetal development. Zinc also interacts with sex and thyroid hormones as well as insulin.
15.How do I canceled receiving newsletters from Escuminac?
Please contact our customer service (info@escuminac.com) or uncheck the box to this effect in your account.
16.What is Maple Syrup?
Maple syrup is a product peculiar to North America and, more particularly, to Quebec. It is a natural product which contains neither colorants, nor additives and which is made from sugar maple sap (Acer saccharum). Maple water (sap) is made up of 97% water, sucrose, fructose and glucose. Amino acids, proteins, organic acids and proteins can also be found in variable quantities. From a technical point of view, maple syrup is defined by its sugar content, that is 66 degrees Brix*.   Maple syrup is a unique product in terms of its nutritional elements, its health properties, and its taste and colour, which vary throughout the season. As the season progresses (5 weeks – April and May), the fructose and glucose content of the maple syrup rises, while its saccharose content falls slightly. As with the sugars, the content of the other natural elements present in the maple water also varies over the season (amino acids, minerals). These changes in the composition of the maple water bring with them changes to the colour and taste of the maple syrup. At the start of the season, the syrup is generally clear and the taste is slightly sweet (Extra-clear, Clear or Medium class syrup – AA, A or B). As the season progresses, it becomes darker and more caramelised (Amber or Dark class syrup – C or D). It must also be remembered that the quality of the syrup is not defined by these categories. The quality is determined by the terroir and know-how, exactly like wine.   Maple syrup and its derivatives are an integral part of Quebecois culture. More than a simple traditional product, it is one of the cultural elements associated with the Quebecois and Canadians everywhere in the world. The basis for many traditional dishes, maple syrup remains one of the key ingredients of Quebecois and international cuisine in the 21st century. * Degrees Brix is the weight in grams of solids in 100 grams of a solution in distilled water. * source http://www.siropderable.ca
17.My personal data are is confidential?
Yes, the data you enter when you register on our site are secure and kept strictly confidential. Those data are necessary to process your order. In all cases, you have the right to access, modify and delete your data. For any request, you just have to write us with your name, first name and address.
18.My package arrived in bad condition (stained cardboard, broken bottle ...) what should I do?
Upon receipt of your order, if the appearance of the packaging does not seem to be conform, you must notify it on the delivery note and take a picture. In case of broken bottles you must refuse the cardboard concerned and ask that it be returned to the sender. In the latter case, we ask you to quickly contact our customer service (info@escuminac.com) so that we can exchange or refund.
19.I wish to be delivered outside France, is it possible?
Yes - we deliver throughout the European Union, Canada and the United States.
FAQ
1.  Comment puis-je obtenir une facture suite à ma commande ?
La facture vous est envoyée directement dans votre boîte réception mail.
2.  Je souhaite faire une commande cadeau ; la facture sera-t-elle insérée dans le colis ?
Non, la facture est toujours envoyée via e-mail à l’adresse inscrite dans votre compte.
3.  Quelle est la société d’expédition ?
Escuminac travaille avec la Poste, Colissimo, Poste Canada et Purolator.
4.  Que se passe-t-il si le destinataire de ma commande est absent lors de la présentation du colis par le facteur ?
En cas d'absence ou d'impossibilité de remise de votre colis (pas de gardien,...), votre facteur colis dépose un avis de passage mentionnant la date et l'adresse du bureau de Poste où vous pourrez retirer votre colis sur présentation d'une pièce d'identité.
5.  Comment puis-je suivre ma commande ?
À tout moment, grâce au numéro de colis qui vous est communiqué par e-mail, vous pouvez suivre votre colis en vous connectant sur le site de l’expéditeur, pour savoir où votre colis se trouve.
6.  Je souhaite être livré en dehors de la France, est-ce possible ?
Oui – nous livrons dans toute l’Union européenne, le Canada et les États-Unis.
7.  Mon colis est arrivé en mauvais état (carton tâché, bouteille cassée...) que dois-je faire ?
Lors de la réception de votre commande, si l'aspect de l'emballage ne paraît pas conforme, vous devez le notifier sur le bordereau de livraison et prendre une photo. En cas flagrant de bouteilles cassées vous devez refuser le carton concerné et demander qu'il soit retourné à l'expéditeur. Dans ce dernier cas, nous vous demandons de prendre rapidement contact avec notre service client (contact@escuminac.com) pour que nous puissions procéder à un échange ou un remboursement.
8.  Mes données personnelles sont-elles confidentielles ?
Oui, les données que vous saisissez lors de votre inscription sur notre site sont sécurisées et gardées strictement confidentielles. Ces données sont nécessaires au traitement de votre commande et plus généralement à la gestion des relations commerciales entre vous et nous. Vous disposez, dans tous les cas, d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données vous concernant. Pour toute demande, il suffit de nous écrire en indiquant vote nom, prénom et adresse.
9.  Le paiement est-il sécurisé ?
Oui, le paiement par carte de crédit / CB est sécurisé. Notre site transactionnel EST HAUTEMENT SÉCURISÉ et répond aux normes les plus élevées. Nos modules de paiement sont gérés par le Crédit Mutuel (certifiée PCI DSS), pour ce qui est de l’Europe et la Caisse Desjardins pour l’Amérique. Nous vous garantissons une sécurité maximale grâce à la solution de cryptage la plus aboutie du marché. En effet, en cliquant sur la carte bancaire de votre choix, vous êtes dirigé sur le site de paiement sécurisé du Crédit Mutuel. Les données confidentielles sont ou de la caisse Desjardins. Vos informations seront transmises de façon cryptée à l’institution financière partenaire. Le montant de la transaction est débité le jour de l'expédition de la commande du client. En tous les cas, le montant de la transaction sera automatiquement débité 5 jours au plus tard après la passation de commande par le client. Pour plus d’information sur le paiement sécurisé du Crédit Mutuel, le client peut se renseigner à l’adresse internet suivante : https://www.creditmutuel.fr et pour le paiement sécurisé de la caisse Desjardins le client peut se renseigner à l’adresse internet suivante : https://www.desjardins.com  
10.  Comment ne plus recevoir de newsletters de notre part?
Merci de contacter notre service à la clientèle (contact@escuminac.com) ou décocher la case à cet effet dans votre compte.
11.  Qu’est-ce que le sirop d’érable?
Le sirop d’érable est un produit propre à l’Amérique du Nord et, plus particulièrement, au Québec. C’est un produit naturel qui ne contient ni colorant ni additifs et qui est fait à partir de la sève de l’érable à sucre (Acer saccharum). L’eau d’érable (sève) est composée d’eau à plus de 97 %, de sucrose, fructose et de glucose. On y retrouve également des acides aminés, des protéines, des acides organiques et des vitamines en quantité variable. D’un point de vue technique, le sirop d’érable se définit par sa densité en sucre, soit 66 degrés Brix*.   Le sirop d’érable est un produit unique parce que sa saveur et sa couleur varient en cours de saison. Au fur et à mesure que la saison avance, la teneur en fructose et en glucose du sirop d’érable augmente, tandis que sa teneur en saccharose diminue légèrement. À l’instar des sucres, la teneur d’autres composés naturels présents dans l’eau d’érable se modifie elle aussi au cours de la saison (acides aminés, minéraux). Ces transformations dans la composition de l’eau d’érable entraînent un changement de la couleur et du goût du sirop d’érable. En début de saison, le sirop est généralement Clair et le goût légèrement sucré (sirop de classe  Extra-clair, Clair ou Médium – AA, A ou B). Plus la saison avance, plus il devient foncé et caramélisé (sirop de classe Ambré ou Foncé – C ou D).   Le sirop d’érable et ses dérivés font partie intégrante de la culture québécoise. Plus qu’un simple produit issu de la tradition, le sirop d’érable est l’un des éléments culturels associés aux Québécois et aux Canadiens partout dans le monde. À l’origine de nombreux mets traditionnels, le sirop d’érable demeure l’un des ingrédients phares de la cuisine québécoise et internationale du XXIe siècle. *Le degré Brix est le poids en grammes de matières sèches contenues dans 100 grammes d’une solution dans de  l’eau distillée. * source http://www.siropderable.ca
12.  Comment consommer le sirop d’érable?
Le sirop d’érable un sucre naturel provenant de l’érable à sucre (Acer saccharum). il peut remplacer le sucre raffiné dans pratiquement toutes les préparations culinaires. Il faut savoir que le sirop d’érable est un produit rare, moins calorifique que le miel ou les autres sucres naturels, il contient des polyphénols et des éléments minéraux. Il peut être utilisé pour sucrer : Céréales, yogourt, fruits frais. Il peut être utilisé dans les tartes, gâteau, muffins ou sur les crêpes et les gaufres, bien sûr, mais également dans les glaces, les sorbets, les granités, le yogourt glacé, etc. Vous pouvez aussi agrémenter une choucroute en la faisant cuire avec du vin blanc sec allongé de sirop d’érable. Vous pouvez glacer à mi-cuisson un canard rôti, un poulet ou napper un poisson grillé ou cuit au four d’une sauce faite de beurre, de sirop d’érable, de moutarde de Dijon, agrémentée d’aneth frais. Vous pouvez également mélanger en parts égales du sirop d’érable et du raifort, en badigeonner une cuisse ou une poitrine de poulet et cuire sur ou sous le gril, en arrosant à quelques reprises avec le liquide de cuisson. Pamplemousse grillé : couper un pamplemousse en deux et recouvrir les moitiés de sirop d’érable allongé avec un peu de beurre, saupoudrer de cannelle et de raisins secs et griller deux à quatre minutes. Courge glacée au sirop d’érable ou faire cuire des petits navets, des carottes ou des betteraves dans un mélange de bouillon de poulet et de sirop d’érable, jusqu’à ce qu’ils soient tendres et bien glacés. Dans les fèves au lard. Il peut faire une excellente vinaigrette aussi. Trempette : il est de tradition, à l’époque des sucres, de tremper des bouchées de pain dans du sirop très chaud. Pain doré : tremper des tranches de pain d’épeautre ou de kamut dans un mélange d’oeufs battus, de crème et de sirop d’érable et les faire griller à la poêle. Fruits pochés : mettre dans un plat à gratin des pommes ou des poires pelées, les recouvrir à demi de vin blanc additionné d’un peu de sirop d’érable, ajouter les épices de son choix (gingembre, cardamome, muscade, clou de girofle, cannelle), recouvrir d’une feuille de papier aluminium et cuire une heure dans un four réglé à 200 °C (390 °F). * source http://www.passeportsante.net
13.  Les bienfaits du sirop d’érable?
Une étude de l’Université Laval publiée l’automne dernier démontre que le sirop d’érable contiendrait environ cinq fois plus de polyphénols que le miel, le sirop de maïs et le sirop de riz brun.

Les polyphénols sont des antioxydants qui aident à réduire le risque de diabète de type 2, d’obésité et de maladies cardiovasculaires.

Bien que l’étude ait été menée sur les animaux, ses résultats coïncident avec ceux d’autres travaux montrant que le sirop d’érable contiendrait une cinquantaine de composés bénéfiques pour la santé.   L’étude du potentiel nutraceutique du sirop d’érable et la découverte, dans la sève et le sirop, de molécules ayant des propriétés bénéfiques pour la santé s’avèrent des domaines de recherche assez nouveaux. Des données récentes indiquent la présence, dans la sève d’érable, de composés phénoliques et de flavonoïdes. Certains de ces composés sont reconnus pour leur puissant effet antioxydant. Les composés phénoliques sont aussi reconnus pour leurs propriétés organoleptiques. Composés phénoliques. L’analyse et la caractérisation des composés phénoliques et des flavonoïdes de la sève et du sirop d’érable ont été effectuées par une équipe de chercheurs de l’Université McGill1. Ces derniers ont décelé, dans les extraits analysés, des composés comme la catéchine, l’acide p-coumarique ainsi que des dérivés de flavanol. Les résultats obtenus indiquent une légère augmentation des composés phénoliques durant la saison d’écoulement. Certains des composés identifiés ont des propriétés antioxydantes. C’est ce que vient de confirmer une récente étude publiée en 20062. Dans cette étude, le pouvoir antimutagène des produits de l’érable a également été évalué. Les résultats démontrent clairement que, dans un contexte in vitro, les composés phénoliques extraits de la sève et du sirop d’érable ont une activité antioxydante ainsi qu’un potentiel antimutagène. Ces effets varient au cours de la saison d’écoulement. L’activité antioxydante des composés phénoliques extraits du sirop d’érable serait maximale à la mi-saison et ne serait pas liée à la quantité totale de composés retrouvés dans l’extrait. En ce qui concerne le potentiel antimutagène, les résultats démontrent que cet effet dépend de la molécule étudiée. Il semble que l’activité antimutagène de certains composés du sirop d’érable soit supérieure à celle des mêmes composés retrouvés dans la sève. Cela serait possiblement attribuable à la formation de nouveaux composés antimutagènes au moment de la transformation de la sève en sirop. Tout comme pour l’activité antioxydante, le potentiel antimutagène serait variable en fonction de la période de récolte. Qualité nutritionnelle. Le sirop d’érable est composé à 68 % de glucides, dont 80 % sont du sucrose. Les autres sucres retrouvés dans ce produit sont le glucose et le fructose. Le sucrose est un disaccharide que l’on retrouve aussi comme principal glucide dans le sucre de table. Le glucose et le fructose sont deux sucres simples ne nécessitant aucune digestion et facilement assimilables par le système digestif. Le fructose a un pouvoir sucrant supérieur aux autres sucres. Il existe une variété d’agents sucrants sur le marché : sucre granulé, sucre brun, miel, sirop de table et sirop d’érable. Outre leur goût spécifique, leur qualité nutritionnelle est, elle aussi, différente. En ce qui concerne l’apport en énergie, une portion de 15 ml de sirop d’érable contient moins de calories qu’une même portion de miel ou de sirop de table. Le sirop d’érable est d’ailleurs l’un des agents sucrants les moins caloriques. D’un point de vue nutritionnel, le sucre granulé ne contient que du sucrose et n’apporte aucun élément nutritif. Le sirop d’érable, quant à lui, fournit plusieurs minéraux essentiels (manganèse, calcium, potassium, fer, zinc, magnésium) comparativement au miel qui ne contient qu’une faible quantité de potassium. * source http://www.passeportsante.net  
14.  Le sirop d’érable, source de minéraux?
Les minéraux sont importants dans notre corps, car l'apport continu de ceux-ci est nécessaire pour la croissance des enfants, pour maintenir un bon poids à l'âge adulte, pour la reproduction et joue aussi un rôle essentiel dans le processus de métabolisme. Le sirop d'érable contient en moyenne 35 et 21 mg/cu à table de potassium et calcium respectivement. Aussi contenues dans le sirop sont des traces de fer, phosphore, manganèse et magnésium. Le tableau suivant démontre le pourcentage de notre diète quotidienne dont 60 ml de sirop d'érable pur peut contenir en termes de minéraux et vitamines.   Calcium - 4%
 Potassium - 5% Fer - 5%
 Magnésium - 4%
 Zinc - 4% Manganèse - 15% Thiamine - 6%
 Riboflavine - 25%   Manganèse. Le sirop d’érable est une excellente source de manganèse. Le manganèse agit comme cofacteur de plusieurs enzymes qui facilitent une douzaine de différents processus métaboliques. Il participe également à la prévention des dommages causés par les radicaux libres. Le manganèse est peut-être un petit minéral, mais il comporte des avantages considérables pour la santé! En effet, le manganèse facilite l’absorption des hydrates de carbone et des protéines contenues dans les aliments. Il contribue également à la solidité et à la santé des os. Les experts recommandent de puiser le manganèse dans le régime alimentaire plutôt que dans des suppléments. Une seule cuillerée à thé de sirop d’érable fournit 15 % de la valeur quotidienne recommandée de cet important élément nutritif Zinc. Le sirop d’érable est une source de zinc. Le zinc participe notamment aux réactions immunitaires, à la fabrication du matériel génétique, à la perception du goût, à la cicatrisation et au développement du foetus. Le zinc interagit également avec les hormones sexuelles et thyroïdiennes, ainsi qu’avec l’insuline.  
15.  Comment procède-t-on pour classer le sirop d’érable?
Au Canada, le sirop d’érable est réparti dans cinq catégories différentes. Le principal critère de classement est la couleur exprimée en pourcentage de transmission de la lumière. La luminosité est mesurée à l’aide d’un instrument appelé spectrophotomètre. De manière générale, plus la couleur est pâle, plus le goût est délicat, et plus la couleur est foncée, plus le goût est prononcé. Canada No 1 Extra clair: ce sirop est produit au tout début de la saison, il a une couleur très pâle et un goût délicat. Transmission de la lumière supérieure à 75 % (correspond à U.S. Grade A Light Amber) Canada No 1 Clair: ce sirop est produit au début de la saison, vers la mi-mars, il a une couleur ambrée pâle, et un goût pur et subtil. Transmission de la lumière se situant entre 61 et 74 % (corresponds à U.S. Grade A Medium Amber) Canada No 1 Medium: ce sirop est produit vers le milieu de la saison; il s’agit de la catégorie la plus populaire sur le marché. Il possède une riche couleur ambrée et un goût plus prononcé. Transmission de la lumière se situant entre 44 et 60 % (corresponds à U.S. Grade A Dark Amber) Canada No 2 Ambré : ce sirop est produit vers la fin de la saison, il possède un goût d’érable plus prononcé et il est plus foncé. Il est recommandé pour cuisiner ou à ceux qui préfèrent un goût d’érable prononcé. Transmission de la lumière se situant entre 27 et 43 %. (corresponds à U.S. Grade B) Canada No 3 Foncé : ce sirop est produit à la toute fin de la saison; c’est celui qui possède la plus haute teneur en minéraux. Il s’agit d’un sirop très foncé qui est habituellement utilisé dans les entreprises de transformation des aliments. Transmission de la lumière se situant entre 0 et 26 %      
16.  Est-ce que toute la production de sirop d’érable est bio?
Environ 20 % du sirop d’érable produit au Québec est certifié biologique, en vertu de la Loi sur les appellations réservées et les termes valorisants (L.R.Q. chapitre A- 20.02). Cette législation vise à encadrer la reconnaissance d’appellations qui sont attribuées à des produits agricoles et alimentaires à titre d’attestation (par voie d’un cahier des charges) de leur mode de production, de leur région de production et de leur spécificité. Les normes biologiques visent l’aménagement de l’érablière, la diversité végétale, la fertilisation, le contrôle des ravageurs, l’entaillage, et la collecte et la transformation de l’eau d’érable. Elles sont respectées par les acériculteurs, à partir d’un cahier des normes, à toutes les étapes de la fabrication du sirop d’érable, de l’entretien et de l’aménagement de l’érablière, en passant par la collecte, le stockage et la transformation de l’eau d’érable, le nettoyage des équipements, l’entreposage du produit fini et sa transformation en produits dérivés. * source http://www.siropderable.ca
17.  Comment conserver le sirop d’érable?
Une conserve de sirop d’érable, tant qu’elle est scellée et maintenue à une température adéquate, peut se conserver durant une très grande période, voire même plusieurs années. Elle peut être conservée à la température de la pièce, comme tout autre cannage. Toutefois, une fois ouverte, il est fortement recommandé de transvider le sirop d’érable dans un contenant de plastique ou de verre et de le conserver au réfrigérateur pour ralentir l’effet d’évaporation. Le congélateur est tout désigné pour les longues périodes de conservation. (6 mois à un an facilement)   Cela s’explique par le fait que le sirop d’érable se définit par sa densité en sucre, soit 66 degrés Brix. À 66 degrés Brix, le sirop d’érable est saturé en sucre et si, pour une raison ou l’autre, l’eau s’évapore, la densité en sucre augmente. En fait, dès que l’on ouvre une conserve de sirop d’érable, le processus d’évaporation s’enclenche automatiquement, augmentant ainsi la concentration en sucre et entrainant la cristallisation du sucre excédentaire.    Il est à noter que le sirop de couleur pâle récolté en début de saison est plus susceptible de se cristalliser à cause de sa forte concentration en saccharose.  Le sirop un peu plus foncé, de son côté, contient davantage de fructose. Il a donc moins tendance à se cristalliser en raison de son pouvoir de dissolution moins élevé. Le saccharose est plus sensible aux effets de variation des degrés Brix.   La bouteille de sirop d’érable en verre se conserve à la température de la pièce. Elle a le même processus de conservation que la conserve. Cependant, il est déconseillé de l’ exposer à la lumière. Il est également déconseillé de mettre la bouteille de verre au congélateur.   Tant que la conserve est scellée de façon hermétique et maintenue à une température adéquate, il n’est pas nécessaire de congeler le produit. Au réfrigérateur, le produit peut se conserver quelques mois (de trois à six mois). Cependant, le congélateur est tout désigné pour les longues périodes de conservation (d’au moins un an). En théorie, le sirop d’érable ne gèle pas, conditionnellement à ce qu’il présente une bonne densité Brix (66%). *Le degré Brix est le poids en grammes de matières sèches contenues dans 100 grammes d’une solution dans de  l’eau distillée. * source http://www.siropderable.ca    
18.  Qu’est-ce que le sirop de merisier?
Depuis 1993, le merisier est l'emblème du Québec au côté de l'harfang des neiges et de l'iris versicolore. Le sirop de merisier est un produit unique et rare et il ne faut surtout pas le confondre avec le sirop de bouleau, qui est un produit beaucoup plus commun et moins qualitatif. La confusion entre le sirop de bouleau blanc et le sirop de merisier vient certainement de l'appellation de l'arbre. Au Québec, le merisier se nomme aussi bouleau jaune. En forêt, les deux arbres ne se ressemblent pourtant pas. Le merisier est un grand arbre que l'on retrouve principalement dans les forêts matures (centenaire) alors que le bouleau blanc pousse surtout dans les forêts de transition. L'écorce du bouleau blanc est blanche alors que l'écorce du merisier, dorée, change avec les années. Lisse dans sa jeunesse, l'écorce du merisier frise et se noircit avec l'âge. C’est un arbre noble.   Le sirop de merisier (bouleau jaune) est un sirop naturel qui ne contient ni colorant ni additifs et qui est fait à partir de la sève du merisier (Betula alleghaniensis). Issu d'un long processus délicat de concentration des sucres par la chaleur, il se définit par sa densité en sucre, soit 63 degrés Brix*. 130 litres de sève de merisier sont nécessaires pour produire un seul litre de sirop de merisier.   On confère également au merisier plusieurs propriétés et vertus en raison de ses composantes bénéfiques : vitamines, minéraux, acides aminés, protéines. Ce sirop, est un pur nectar, et très tendance dans les cuisines des grands chefs, le sirop de merisier (bouleau jaune) se distingue par son goût unique et savoureux ainsi que par sa polyvalence, il peut être substitué au vinaigre balsamique très âgé. Un équilibre parfait entre l’acidité et le sucre, il est enveloppant, riche et onctueux. Il peut être utilisé dans tous les plats, de l'entrée au dessert en passant par le mets principal, les accompagnements, et même dans les cocktails. Au goût prononcé, une petite quantité suffit pour une explosion maximale de saveurs, ce qui en fait un produit haut de gamme accessible et rare.  * Le degré Brix est le poids en grammes de matières sèches contenues dans 100 grammes d'une solution dans de l'eau distillée.  
19.  Comment le sirop d’érable est-il fabriqué ?
L’érable à sucre transforme en sucre l’amidon constitué au moment de sa croissance. Le sucre se mélange avec l’eau absorbée par les racines de l'érable et sucre légèrement l’eau d’érable. Au printemps, au moment du réchauffement des températures, l’eau qui se trouve dans le tronc et les racines prend de l’expansion et provoque une pression à l’intérieur de l’arbre. L’alternance de nuits froides, quand la température est au-dessous de zéro, et de journées où la température est au-dessus de zéro, favorise la coulée de l’eau d’érable, qui est ensuite transportée par tubulure vers la cabane à sucre. On retrouve dans celle-ci un évaporateur dans lequel l’eau d’érable est transformée en sirop d’érable par évaporation. Il faut en moyenne 40 litres d’eau d’érable pour obtenir un litre de sirop. * source http://www.siropderable.ca