FAQ
1.  Comment puis-je obtenir une facture suite à ma commande ?
La facture vous est envoyée directement dans votre boîte réception mail.
2.  Je souhaite faire une commande cadeau ; la facture sera-t-elle insérée dans le colis ?
Non, la facture est toujours envoyée via e-mail à l’adresse inscrite dans votre compte.
3.  Quelle est la société d’expédition ?
Escuminac travaille avec la Poste, Colissimo, Poste Canada et Purolator.
4.  Que se passe-t-il si le destinataire de ma commande est absent lors de la présentation du colis par le facteur ?
En cas d'absence ou d'impossibilité de remise de votre colis (pas de gardien,...), votre facteur colis dépose un avis de passage mentionnant la date et l'adresse du bureau de Poste où vous pourrez retirer votre colis sur présentation d'une pièce d'identité.
5.  Comment puis-je suivre ma commande ?
À tout moment, grâce au numéro de colis qui vous est communiqué par e-mail, vous pouvez suivre votre colis en vous connectant sur le site de l’expéditeur, pour savoir où votre colis se trouve.
6.  Je souhaite être livré en dehors de la France, est-ce possible ?
Oui – nous livrons dans toute l’Union européenne, le Canada et les États-Unis.
7.  Mon colis est arrivé en mauvais état (carton tâché, bouteille cassée...) que dois-je faire ?
Lors de la réception de votre commande, si l'aspect de l'emballage ne paraît pas conforme, vous devez le notifier sur le bordereau de livraison et prendre une photo. En cas flagrant de bouteilles cassées vous devez refuser le carton concerné et demander qu'il soit retourné à l'expéditeur. Dans ce dernier cas, nous vous demandons de prendre rapidement contact avec notre service client (contact@escuminac.com) pour que nous puissions procéder à un échange ou un remboursement.
8.  Mes données personnelles sont-elles confidentielles ?
Oui, les données que vous saisissez lors de votre inscription sur notre site sont sécurisées et gardées strictement confidentielles. Ces données sont nécessaires au traitement de votre commande et plus généralement à la gestion des relations commerciales entre vous et nous. Vous disposez, dans tous les cas, d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données vous concernant. Pour toute demande, il suffit de nous écrire en indiquant vote nom, prénom et adresse.
9.  Le paiement est-il sécurisé ?
Oui, le paiement par carte de crédit / CB est sécurisé. Notre site transactionnel EST HAUTEMENT SÉCURISÉ et répond aux normes les plus élevées. Nos modules de paiement sont gérés par le Crédit Mutuel (certifiée PCI DSS), pour ce qui est de l’Europe et la Caisse Desjardins pour l’Amérique. Nous vous garantissons une sécurité maximale grâce à la solution de cryptage la plus aboutie du marché. En effet, en cliquant sur la carte bancaire de votre choix, vous êtes dirigé sur le site de paiement sécurisé du Crédit Mutuel. Les données confidentielles sont ou de la caisse Desjardins. Vos informations seront transmises de façon cryptée à l’institution financière partenaire. Le montant de la transaction est débité le jour de l'expédition de la commande du client. En tous les cas, le montant de la transaction sera automatiquement débité 5 jours au plus tard après la passation de commande par le client. Pour plus d’information sur le paiement sécurisé du Crédit Mutuel, le client peut se renseigner à l’adresse internet suivante : https://www.creditmutuel.fr et pour le paiement sécurisé de la caisse Desjardins le client peut se renseigner à l’adresse internet suivante : https://www.desjardins.com  
10.  Comment ne plus recevoir de newsletters de notre part?
Merci de contacter notre service à la clientèle (contact@escuminac.com) ou décocher la case à cet effet dans votre compte.
11.  Qu’est-ce que le sirop d’érable?
Le sirop d’érable est un produit propre à l’Amérique du Nord et, plus particulièrement, au Québec. C’est un produit naturel qui ne contient ni colorant ni additifs et qui est fait à partir de la sève de l’érable à sucre (Acer saccharum). L’eau d’érable (sève) est composée d’eau à plus de 97 %, de sucrose, fructose et de glucose. On y retrouve également des acides aminés, des protéines, des acides organiques et des vitamines en quantité variable. D’un point de vue technique, le sirop d’érable se définit par sa densité en sucre, soit 66 degrés Brix*.   Le sirop d’érable est un produit unique parce que sa saveur et sa couleur varient en cours de saison. Au fur et à mesure que la saison avance, la teneur en fructose et en glucose du sirop d’érable augmente, tandis que sa teneur en saccharose diminue légèrement. À l’instar des sucres, la teneur d’autres composés naturels présents dans l’eau d’érable se modifie elle aussi au cours de la saison (acides aminés, minéraux). Ces transformations dans la composition de l’eau d’érable entraînent un changement de la couleur et du goût du sirop d’érable. En début de saison, le sirop est généralement Clair et le goût légèrement sucré (sirop de classe  Extra-clair, Clair ou Médium – AA, A ou B). Plus la saison avance, plus il devient foncé et caramélisé (sirop de classe Ambré ou Foncé – C ou D).   Le sirop d’érable et ses dérivés font partie intégrante de la culture québécoise. Plus qu’un simple produit issu de la tradition, le sirop d’érable est l’un des éléments culturels associés aux Québécois et aux Canadiens partout dans le monde. À l’origine de nombreux mets traditionnels, le sirop d’érable demeure l’un des ingrédients phares de la cuisine québécoise et internationale du XXIe siècle. *Le degré Brix est le poids en grammes de matières sèches contenues dans 100 grammes d’une solution dans de  l’eau distillée. * source http://www.siropderable.ca
12.  Comment consommer le sirop d’érable?
Le sirop d’érable un sucre naturel provenant de l’érable à sucre (Acer saccharum). il peut remplacer le sucre raffiné dans pratiquement toutes les préparations culinaires. Il faut savoir que le sirop d’érable est un produit rare, moins calorifique que le miel ou les autres sucres naturels, il contient des polyphénols et des éléments minéraux. Il peut être utilisé pour sucrer : Céréales, yogourt, fruits frais. Il peut être utilisé dans les tartes, gâteau, muffins ou sur les crêpes et les gaufres, bien sûr, mais également dans les glaces, les sorbets, les granités, le yogourt glacé, etc. Vous pouvez aussi agrémenter une choucroute en la faisant cuire avec du vin blanc sec allongé de sirop d’érable. Vous pouvez glacer à mi-cuisson un canard rôti, un poulet ou napper un poisson grillé ou cuit au four d’une sauce faite de beurre, de sirop d’érable, de moutarde de Dijon, agrémentée d’aneth frais. Vous pouvez également mélanger en parts égales du sirop d’érable et du raifort, en badigeonner une cuisse ou une poitrine de poulet et cuire sur ou sous le gril, en arrosant à quelques reprises avec le liquide de cuisson. Pamplemousse grillé : couper un pamplemousse en deux et recouvrir les moitiés de sirop d’érable allongé avec un peu de beurre, saupoudrer de cannelle et de raisins secs et griller deux à quatre minutes. Courge glacée au sirop d’érable ou faire cuire des petits navets, des carottes ou des betteraves dans un mélange de bouillon de poulet et de sirop d’érable, jusqu’à ce qu’ils soient tendres et bien glacés. Dans les fèves au lard. Il peut faire une excellente vinaigrette aussi. Trempette : il est de tradition, à l’époque des sucres, de tremper des bouchées de pain dans du sirop très chaud. Pain doré : tremper des tranches de pain d’épeautre ou de kamut dans un mélange d’oeufs battus, de crème et de sirop d’érable et les faire griller à la poêle. Fruits pochés : mettre dans un plat à gratin des pommes ou des poires pelées, les recouvrir à demi de vin blanc additionné d’un peu de sirop d’érable, ajouter les épices de son choix (gingembre, cardamome, muscade, clou de girofle, cannelle), recouvrir d’une feuille de papier aluminium et cuire une heure dans un four réglé à 200 °C (390 °F). * source http://www.passeportsante.net
13.  Les bienfaits du sirop d’érable?
Une étude de l’Université Laval publiée l’automne dernier démontre que le sirop d’érable contiendrait environ cinq fois plus de polyphénols que le miel, le sirop de maïs et le sirop de riz brun.

Les polyphénols sont des antioxydants qui aident à réduire le risque de diabète de type 2, d’obésité et de maladies cardiovasculaires.

Bien que l’étude ait été menée sur les animaux, ses résultats coïncident avec ceux d’autres travaux montrant que le sirop d’érable contiendrait une cinquantaine de composés bénéfiques pour la santé.   L’étude du potentiel nutraceutique du sirop d’érable et la découverte, dans la sève et le sirop, de molécules ayant des propriétés bénéfiques pour la santé s’avèrent des domaines de recherche assez nouveaux. Des données récentes indiquent la présence, dans la sève d’érable, de composés phénoliques et de flavonoïdes. Certains de ces composés sont reconnus pour leur puissant effet antioxydant. Les composés phénoliques sont aussi reconnus pour leurs propriétés organoleptiques. Composés phénoliques. L’analyse et la caractérisation des composés phénoliques et des flavonoïdes de la sève et du sirop d’érable ont été effectuées par une équipe de chercheurs de l’Université McGill1. Ces derniers ont décelé, dans les extraits analysés, des composés comme la catéchine, l’acide p-coumarique ainsi que des dérivés de flavanol. Les résultats obtenus indiquent une légère augmentation des composés phénoliques durant la saison d’écoulement. Certains des composés identifiés ont des propriétés antioxydantes. C’est ce que vient de confirmer une récente étude publiée en 20062. Dans cette étude, le pouvoir antimutagène des produits de l’érable a également été évalué. Les résultats démontrent clairement que, dans un contexte in vitro, les composés phénoliques extraits de la sève et du sirop d’érable ont une activité antioxydante ainsi qu’un potentiel antimutagène. Ces effets varient au cours de la saison d’écoulement. L’activité antioxydante des composés phénoliques extraits du sirop d’érable serait maximale à la mi-saison et ne serait pas liée à la quantité totale de composés retrouvés dans l’extrait. En ce qui concerne le potentiel antimutagène, les résultats démontrent que cet effet dépend de la molécule étudiée. Il semble que l’activité antimutagène de certains composés du sirop d’érable soit supérieure à celle des mêmes composés retrouvés dans la sève. Cela serait possiblement attribuable à la formation de nouveaux composés antimutagènes au moment de la transformation de la sève en sirop. Tout comme pour l’activité antioxydante, le potentiel antimutagène serait variable en fonction de la période de récolte. Qualité nutritionnelle. Le sirop d’érable est composé à 68 % de glucides, dont 80 % sont du sucrose. Les autres sucres retrouvés dans ce produit sont le glucose et le fructose. Le sucrose est un disaccharide que l’on retrouve aussi comme principal glucide dans le sucre de table. Le glucose et le fructose sont deux sucres simples ne nécessitant aucune digestion et facilement assimilables par le système digestif. Le fructose a un pouvoir sucrant supérieur aux autres sucres. Il existe une variété d’agents sucrants sur le marché : sucre granulé, sucre brun, miel, sirop de table et sirop d’érable. Outre leur goût spécifique, leur qualité nutritionnelle est, elle aussi, différente. En ce qui concerne l’apport en énergie, une portion de 15 ml de sirop d’érable contient moins de calories qu’une même portion de miel ou de sirop de table. Le sirop d’érable est d’ailleurs l’un des agents sucrants les moins caloriques. D’un point de vue nutritionnel, le sucre granulé ne contient que du sucrose et n’apporte aucun élément nutritif. Le sirop d’érable, quant à lui, fournit plusieurs minéraux essentiels (manganèse, calcium, potassium, fer, zinc, magnésium) comparativement au miel qui ne contient qu’une faible quantité de potassium. * source http://www.passeportsante.net  
14.  Le sirop d’érable, source de minéraux?
Les minéraux sont importants dans notre corps, car l'apport continu de ceux-ci est nécessaire pour la croissance des enfants, pour maintenir un bon poids à l'âge adulte, pour la reproduction et joue aussi un rôle essentiel dans le processus de métabolisme. Le sirop d'érable contient en moyenne 35 et 21 mg/cu à table de potassium et calcium respectivement. Aussi contenues dans le sirop sont des traces de fer, phosphore, manganèse et magnésium. Le tableau suivant démontre le pourcentage de notre diète quotidienne dont 60 ml de sirop d'érable pur peut contenir en termes de minéraux et vitamines.   Calcium - 4%
 Potassium - 5% Fer - 5%
 Magnésium - 4%
 Zinc - 4% Manganèse - 15% Thiamine - 6%
 Riboflavine - 25%   Manganèse. Le sirop d’érable est une excellente source de manganèse. Le manganèse agit comme cofacteur de plusieurs enzymes qui facilitent une douzaine de différents processus métaboliques. Il participe également à la prévention des dommages causés par les radicaux libres. Le manganèse est peut-être un petit minéral, mais il comporte des avantages considérables pour la santé! En effet, le manganèse facilite l’absorption des hydrates de carbone et des protéines contenues dans les aliments. Il contribue également à la solidité et à la santé des os. Les experts recommandent de puiser le manganèse dans le régime alimentaire plutôt que dans des suppléments. Une seule cuillerée à thé de sirop d’érable fournit 15 % de la valeur quotidienne recommandée de cet important élément nutritif Zinc. Le sirop d’érable est une source de zinc. Le zinc participe notamment aux réactions immunitaires, à la fabrication du matériel génétique, à la perception du goût, à la cicatrisation et au développement du foetus. Le zinc interagit également avec les hormones sexuelles et thyroïdiennes, ainsi qu’avec l’insuline.  
15.  Comment procède-t-on pour classer le sirop d’érable?
Au Canada, le sirop d’érable est réparti dans cinq catégories différentes. Le principal critère de classement est la couleur exprimée en pourcentage de transmission de la lumière. La luminosité est mesurée à l’aide d’un instrument appelé spectrophotomètre. De manière générale, plus la couleur est pâle, plus le goût est délicat, et plus la couleur est foncée, plus le goût est prononcé. Canada No 1 Extra clair: ce sirop est produit au tout début de la saison, il a une couleur très pâle et un goût délicat. Transmission de la lumière supérieure à 75 % (correspond à U.S. Grade A Light Amber) Canada No 1 Clair: ce sirop est produit au début de la saison, vers la mi-mars, il a une couleur ambrée pâle, et un goût pur et subtil. Transmission de la lumière se situant entre 61 et 74 % (corresponds à U.S. Grade A Medium Amber) Canada No 1 Medium: ce sirop est produit vers le milieu de la saison; il s’agit de la catégorie la plus populaire sur le marché. Il possède une riche couleur ambrée et un goût plus prononcé. Transmission de la lumière se situant entre 44 et 60 % (corresponds à U.S. Grade A Dark Amber) Canada No 2 Ambré : ce sirop est produit vers la fin de la saison, il possède un goût d’érable plus prononcé et il est plus foncé. Il est recommandé pour cuisiner ou à ceux qui préfèrent un goût d’érable prononcé. Transmission de la lumière se situant entre 27 et 43 %. (corresponds à U.S. Grade B) Canada No 3 Foncé : ce sirop est produit à la toute fin de la saison; c’est celui qui possède la plus haute teneur en minéraux. Il s’agit d’un sirop très foncé qui est habituellement utilisé dans les entreprises de transformation des aliments. Transmission de la lumière se situant entre 0 et 26 %      
16.  Est-ce que toute la production de sirop d’érable est bio?
Environ 20 % du sirop d’érable produit au Québec est certifié biologique, en vertu de la Loi sur les appellations réservées et les termes valorisants (L.R.Q. chapitre A- 20.02). Cette législation vise à encadrer la reconnaissance d’appellations qui sont attribuées à des produits agricoles et alimentaires à titre d’attestation (par voie d’un cahier des charges) de leur mode de production, de leur région de production et de leur spécificité. Les normes biologiques visent l’aménagement de l’érablière, la diversité végétale, la fertilisation, le contrôle des ravageurs, l’entaillage, et la collecte et la transformation de l’eau d’érable. Elles sont respectées par les acériculteurs, à partir d’un cahier des normes, à toutes les étapes de la fabrication du sirop d’érable, de l’entretien et de l’aménagement de l’érablière, en passant par la collecte, le stockage et la transformation de l’eau d’érable, le nettoyage des équipements, l’entreposage du produit fini et sa transformation en produits dérivés. * source http://www.siropderable.ca
17.  Comment conserver le sirop d’érable?
Une conserve de sirop d’érable, tant qu’elle est scellée et maintenue à une température adéquate, peut se conserver durant une très grande période, voire même plusieurs années. Elle peut être conservée à la température de la pièce, comme tout autre cannage. Toutefois, une fois ouverte, il est fortement recommandé de transvider le sirop d’érable dans un contenant de plastique ou de verre et de le conserver au réfrigérateur pour ralentir l’effet d’évaporation. Le congélateur est tout désigné pour les longues périodes de conservation. (6 mois à un an facilement)   Cela s’explique par le fait que le sirop d’érable se définit par sa densité en sucre, soit 66 degrés Brix. À 66 degrés Brix, le sirop d’érable est saturé en sucre et si, pour une raison ou l’autre, l’eau s’évapore, la densité en sucre augmente. En fait, dès que l’on ouvre une conserve de sirop d’érable, le processus d’évaporation s’enclenche automatiquement, augmentant ainsi la concentration en sucre et entrainant la cristallisation du sucre excédentaire.    Il est à noter que le sirop de couleur pâle récolté en début de saison est plus susceptible de se cristalliser à cause de sa forte concentration en saccharose.  Le sirop un peu plus foncé, de son côté, contient davantage de fructose. Il a donc moins tendance à se cristalliser en raison de son pouvoir de dissolution moins élevé. Le saccharose est plus sensible aux effets de variation des degrés Brix.   La bouteille de sirop d’érable en verre se conserve à la température de la pièce. Elle a le même processus de conservation que la conserve. Cependant, il est déconseillé de l’ exposer à la lumière. Il est également déconseillé de mettre la bouteille de verre au congélateur.   Tant que la conserve est scellée de façon hermétique et maintenue à une température adéquate, il n’est pas nécessaire de congeler le produit. Au réfrigérateur, le produit peut se conserver quelques mois (de trois à six mois). Cependant, le congélateur est tout désigné pour les longues périodes de conservation (d’au moins un an). En théorie, le sirop d’érable ne gèle pas, conditionnellement à ce qu’il présente une bonne densité Brix (66%). *Le degré Brix est le poids en grammes de matières sèches contenues dans 100 grammes d’une solution dans de  l’eau distillée. * source http://www.siropderable.ca    
18.  Qu’est-ce que le sirop de merisier?
Depuis 1993, le merisier est l'emblème du Québec au côté de l'harfang des neiges et de l'iris versicolore. Le sirop de merisier est un produit unique et rare et il ne faut surtout pas le confondre avec le sirop de bouleau, qui est un produit beaucoup plus commun et moins qualitatif. La confusion entre le sirop de bouleau blanc et le sirop de merisier vient certainement de l'appellation de l'arbre. Au Québec, le merisier se nomme aussi bouleau jaune. En forêt, les deux arbres ne se ressemblent pourtant pas. Le merisier est un grand arbre que l'on retrouve principalement dans les forêts matures (centenaire) alors que le bouleau blanc pousse surtout dans les forêts de transition. L'écorce du bouleau blanc est blanche alors que l'écorce du merisier, dorée, change avec les années. Lisse dans sa jeunesse, l'écorce du merisier frise et se noircit avec l'âge. C’est un arbre noble.   Le sirop de merisier (bouleau jaune) est un sirop naturel qui ne contient ni colorant ni additifs et qui est fait à partir de la sève du merisier (Betula alleghaniensis). Issu d'un long processus délicat de concentration des sucres par la chaleur, il se définit par sa densité en sucre, soit 63 degrés Brix*. 130 litres de sève de merisier sont nécessaires pour produire un seul litre de sirop de merisier.   On confère également au merisier plusieurs propriétés et vertus en raison de ses composantes bénéfiques : vitamines, minéraux, acides aminés, protéines. Ce sirop, est un pur nectar, et très tendance dans les cuisines des grands chefs, le sirop de merisier (bouleau jaune) se distingue par son goût unique et savoureux ainsi que par sa polyvalence, il peut être substitué au vinaigre balsamique très âgé. Un équilibre parfait entre l’acidité et le sucre, il est enveloppant, riche et onctueux. Il peut être utilisé dans tous les plats, de l'entrée au dessert en passant par le mets principal, les accompagnements, et même dans les cocktails. Au goût prononcé, une petite quantité suffit pour une explosion maximale de saveurs, ce qui en fait un produit haut de gamme accessible et rare.  * Le degré Brix est le poids en grammes de matières sèches contenues dans 100 grammes d'une solution dans de l'eau distillée.  
19.  Comment le sirop d’érable est-il fabriqué ?
L’érable à sucre transforme en sucre l’amidon constitué au moment de sa croissance. Le sucre se mélange avec l’eau absorbée par les racines de l'érable et sucre légèrement l’eau d’érable. Au printemps, au moment du réchauffement des températures, l’eau qui se trouve dans le tronc et les racines prend de l’expansion et provoque une pression à l’intérieur de l’arbre. L’alternance de nuits froides, quand la température est au-dessous de zéro, et de journées où la température est au-dessus de zéro, favorise la coulée de l’eau d’érable, qui est ensuite transportée par tubulure vers la cabane à sucre. On retrouve dans celle-ci un évaporateur dans lequel l’eau d’érable est transformée en sirop d’érable par évaporation. Il faut en moyenne 40 litres d’eau d’érable pour obtenir un litre de sirop. * source http://www.siropderable.ca